drapeau france.png

FRANCE

Les Groupes Rouergats
 

téléchargement.jpg

La Pastourelle de Rodez

La Pastourelle de Rodez est née en 1947 grâce à la rencontre de trois hommes ambitieux et passionnés de folklore, Fernand BENOIT, Edouart CHAPOT et l'accordéoniste Jean GUITARD. C'est avec l'aide de leurs épouses que ces trois camarades vont recruter des personnes de tout âge qui partagent la même passion. Quelques années plutart, en association avec le maire de Pont-de-Salars, ils ont crée en 1955 le Festival Folklorique International du Rouergue. Depuis l'or, la Pastourelle a pour but de rechercher et conserver tout ce qui touche au folklore rouergat. Elle est composée d'un groupe de danse, de musiciens bénévoles, d'une troupe de théâtre et d'une école de danse pour enfants.

293797460_1063588797619412_4125973477029835684_n.png
69294423_922119004796089_4605525063934935040_n.jpg

La Pastourelle a inscrit à son répertoire la plupart des vielles danses du Rouergue dont un certain nombre parmi les plus simples sont encoure pratiquées au cours des fêtes villageoises : les polkas, les scottishs, la valse vienne, les valses et bien sûr la bourrée. La danse est accompagnée de l'accordéon et de la cabrette.

Depuis ses débuts, La Pastourelle a toujours autant d'enthousiasme à perpétuer les traditions du folklore et de la langue d'OC; de 'Aubrac au Larzac, du Quercy aux confins de La Lozère, elle sait toujours intéresser un public aimant son territoire. Elle a également réussi à se faire connaître au-delà se sa région, mais aussi de son pays, en participant à de nombreux festivals internationaux.

L' Escloupeto de Rodez

L'Escloupeto de Rodez a été fondée en 1953 et s'est assigné comme but de maintenir les traditions du Rouergue et d'en témoigner dans la région, en France et à l'étranger. Depuis lors, tous les membres du groupe (responsables, musiciens et danseurs) ont eu à coeur de ne pas trahir cette vocation.

Dès la fondation, des recherches furent menées pour assurer l'authenticité du message folklorique que le groupe se voyait confier. L'époque de référence est la première moitié du XIXème siècle (1830/1850), juste avant la révolution industrielle qui a changé la vie des campagnes et leurs mentalités. L'Escloupeto veut évoquer avec toute authenticité les traditions et les particularités provinciales d'avant 1850. 

292071593_4690461894388635_6515103003320645853_n.jpg
291602221_5202157133172056_1800810855555850954_n.jpg

Les danses, les airs chantés ou joués relatent la vie quotidienne. Les airs prennent leurs couleurs véritables joués à la cabrette et rythmés par les grelots de cheville "Los Esquillos". Les costumes sont ceux des paysannes et paysans : rustiques et simples. Les robes es femmes sont en lin ou en indienne, peu de dentelle mais beaucoup de fraîcheur et de couleurs diverses. Les culottes à pant en drap foulé et les guêtres de chanvres accompagnent, chez l'homme, les amples blouses bleues ou blanches, les chapeaux noirs et le célèbre foulard. Aux pieds de tous, sabots de bois bâtés de cuir ("Los Eclops") qui ont donné son nom au groupe, l'Escloupeto signifiant "La porteuse de sabots".

Lous Oyolos de Laguiole

Le groupe Lous Oyolos porte le nom occitan des habitants de Laguiole. Il a été fondé en 1963 et compte aujourd'hui environ 80 membres, dont la moitié de moins de 20 ans !

La musique et la danse traditionnelle, loin d'être des survivantes du passé, sont l'expression d'une identité et d'une culture communes : "si nos danses, nos musiques, nos costumes ressemblent à beaucoup d'autres, ils sont uniques dans leur esprit, ddans ce mélange de gaieté et de retenue, qui sont propres à notre pays d'Aubrac.

293727252_1031051104274417_4808229362497236860_n.jpg
294321576_502748228318956_764055739874428270_n.jpg

Puisées dans le répertoire local, leurs danses expriment l'ardeur au travail et a joie de vivre des Laguiolais : Bourrée simple, Galinette, Crouzade ou Tournijaïre, mais aussi Polkas et Scottisches, venues d'ailleurs.

Fortes des valeurs de partage et de convivialité, les membres du groupe s'attache à préserver ce patrimoine dan un esprit d'ouverture et d'amitié.

La Cabrette du Haut Rouergue d'Espalion 

C'est le 20 Avril 1960 que les cabrettaires du Nord Aveyron ont été invités à se rassembler et créer le premier groupe de musiciens. Puis, c'est à l'occasion du passage de la télévision à Espalion qu'un groupe de anseur voit le jour. En présence de groupes folkloriques réputés, les danseurs et musiciens espalionnais venus de toute la France débutent leur plus beau succès. 

Par la suite, c'est un film réalisé par France Vermillat qui fait découvrir à des milliers de spectateurs la cabrette du haut Rouergue et la richesse du folklore rouerguat.

293916795_454004193397776_5545700609822143365_n.jpg
284377261_763298515036184_9217048889872691585_n.jpg

Depuis soixante ans, la société a su s'adapter, évoluer, et à fait honneur au folklore et au patrimoine régional. La création d'une école de danse à également permis de former les  jeunes. Le groupe s'est produit à Espalion, notamment durant l'été, mais aussi dans la région, un peu partout dans la France, et même à l'étranger.